My little boy 18 mois
Pour ses 18 mois, notre petit boy nous a fait la grâce DE DORMIR !
…jusqu’aux vacances de Pâques…on en reparle à la fin de l’article.

Alors le bilan.
D’après la nourrice, il n’écoute RIEN…il touche à tout, va partout, grimpe sur tout. Il fait sa vie tranquillement quoi. Ok, ok, je vois bien ce qu’elle veut dire.

Mais il est mignon quand même hein.

Nous avons bien entendu remarqué cette fâcheuse tendance à faire et refaire ce que nous lui interdisons. C’est sa marque, son style. Il est là, plein d’assurance avec un naturel désarmant quand il vide tranquillement un tiroir sous nos yeux, ou quand pour la énième fois, il s’emmêle les pieds dans les câbles informatiques sous le bureau de papa.

Nous ne pouvons pas lui hurler dessus sans arrêt ni lui interdire l’accès aux quatre coins de l’appartement, alors nous restons vigilants et bienveillants du coin de l’œil. D’autant qu’il agit sans trop faire de bruit.

Cela étant dit, il nous consulte de plus en plus régulièrement quand il découvre un objet inconnu ou potentiellement interdit, il se dirige alors vers nous en levant l’objet en question sous nos yeux.

« Aya ? »

C’est là qu’il ne faut pas se tromper dans la réaction, tout se joue à un quart de seconde près. S’il juge qu’il n’y a aucun danger, il déguerpit aussitôt avec son butin.

Un petit gars qui monte

Il adore escalader les marches, partout, une fois, deux fois, trois fois…bon, allez on s’en va maintenant, t’es mignon.

Il escalade tout à vrai dire.

Quand il enlève les livres de la bibliothèque, c’est pour mieux monter dessus, l’animatrice de la ludothèque adore ça.
Chez nous, il a trouvé des caisses de rangement sous le lit, eh bien que croyez-vous ? Il les tire vers lui, puis s’en sert de marche pied pour mieux monter sur le lit.

Il aime également déplacer et grimper sur sa poussette pour sautiller dessus en poussant des petits cris joyeux. Il se sert également de cette manœuvre pour attraper des objets dans le meuble d’à côté.

Il manque toujours une chaussette

J’ai remarqué aussi qu’il perdait régulièrement ses chaussettes. Un jour sur deux la nourrice s’arrache les cheveux au moment de l’habiller quand je viens le récupérer.

« IL MANQUE ENCORE UNE CHAUSSETTE »

Au début je souriais, jusqu’à ce que le phénomène commence chez nous.

« MAIS OÙ AS TU FOURRÉ TA DEUXIÈME CHAUSSETTE ».
Un truc de dingue, je vous jure, j’ai retourné tout l’appartement. Impossible de trouver.
Une fois, il m’imitait consciencieusement alors que je cherchais partout, sous le lit, sous le canapé etc. Il s’appliquait à faire comme son papa, sans trop savoir ce qu’on fabriquait, mais c’était bien amusant.

C’est quoi sa pointure ?…22/23.
Mais c’est dingue, il n’y a que du 21/22 ou 23/24 en boutique !

Mamie désespérée.

Il montre tout du doigt

Et enfin, il montre tout du doigt en s’extasiant avec vigueur. Je le soupçonne de copier sa mère qui en fait parfois des tonnes pour l’amuser et développer sa curiosité.

Surtout les chiens. « LE FIEN !? »
Oui, les pauvres bêtes sont les principales cibles de son petit index.

Trois progrès significatifs

Concernant le langage, il comprend quasiment tout ce qu’on lui dit. C’est fou.
Il sait où sont les yeux et les cheveux et il nous amène les objets sans se tromper quand on lui demande.
La vache fait « meuuuhhhh »
Le cochon fait « roo rooo roo »
Et il fonce vers la salle de bain quand on évoque le bain.

En revanche, on est encore loin d’établir un dialogue.

Il fait le ménage à 18 Mois. Balaise pas vrai ?
Enfin presque, désormais il n’a plus peur de l’aspirateur qui l’effrayait tant auparavant. Il le poursuit partout. Et surtout, il adore passer le balai.

18 mois je passe le balai

Nous lui apprenons à ranger. Ce qu’il fait très bien, à la grande surprise des grands parents.
…avant de tout déranger. Mais c’est un bon début.

Il donne la main dans la rue, c’est trop mignon.

Vacances de pâques au soleil

Je vous disais qu’il dormait bien ?
Oui, jusqu’aux vacances de Pâques où papi et mamie profitent d’un regain de toux (ces parisiens toujours malades…) et du contrecoup d’un très long voyage, sans compter les changements de rythme et d’habitudes.

Du coup, il ne fait quasiment pas la sieste et se prend des bugnes chaque jour avec la fatigue cumulée.

L’arnica est son nouvel ami.

Et les nuits sont en dents de scie. Décidément, il ne sera pas un gros dormeur. Papi et mamie sont sans dessus dessous, mais tellement ravis d’avoir ce gentil petit clown à la maison.

De mon côté, je ne m’inquiète pas trop car je sais qu’il revient toujours en pleine forme des vacances méditerranéennes. Et puis bon, c’est l’occasion de se reposer un peu après 6 mois de mal de dents, de bronchite, de gastro, de rhumes etc…Hiver infernal.

Maman nous rejoint bientôt, elle doit s’impatienter de revoir son petit chéri.

Pin It on Pinterest