Tout a commencé par cette fièvre étrangement aléatoire…et les joues rouges.
Aucun symptôme particulier, juste une fièvre intermittente.

Verdict du médecin ? Probablement une infection urinaire.

Allez zou, me voilà parti au laboratoire d’analyses médicales pour un ECBU (Examen Cyto Bactériologique des Urines ) après cette mémorable tentative de prélèvement d’urine. En effet, bon courage pour mettre tout le bazar dans la poche puis récupérer le contenu correctement dans le pot stérilisé.
Sachant qu’il faut donner le liquide dans l’heure qui suit pour une analyse fiable.

Bingo, il y avait plus de 10 000 germes/ml d’Escherichia Coli.

Le surlendemain, nous avons de nouveau effectué un prélèvement pour être sûr des résultats. Le prélèvement étant laborieux, un doute subsistait.
De plus, notre petit bonhomme ne semblait pas souffrir le moins du monde, sa fièvre semblait même disparaître peu à peu. Étrange cette affaire là…

Eh bien, figurez vous que les résultats étaient toujours mauvais !

Du coup, il a fallu effectuer une radio des reins. C’est ma moitié qui s’en est chargée un matin de bonheur, à Petaouchnok de préférence, car il n’y avait plus de place près de chez nous évidemment. Trop facile. Les gens sont tout le temps malades que voulez-vous 🙂

Mais finalement ouf, aucun problème particulier suite à la radio.

Il a eu le droit aux antibiotiques prescrites pour 10 jours, avec les diarrhées qui vont avec …du coup on a arrêté au bout d’une semaine (après avoir lu la notice et les effets indésirables).

Puis de nouveau l’ECBU…et enfin MIRACLE ! Au bout d’un mois de suivi, les résultats étaient enfin corrects.

Quelle saleté cette infection urinaire ! Heureusement sans conséquence.

Traitée rapidement, l’infection reste au niveau de l’urètre et de la vessie. Les bactéries n’ont pas le temps de monter jusqu’aux reins.

Apparemment c’est assez courant chez les bébés, et il n’y a pas de conséquence pour la suite pourvu que le problème soit réglé sans trop attendre.

Moralité une fièvre, même passagère, cache toujours quelque chose. Restons vigilants sans être parano, mais vigilants quand même 🙂

***
Crédit photo: Fotolia

Pin It on Pinterest