Pour ses 12 mois, notre petit boy a effectué ses premiers pas. Quel joli cadeau pour son papa !
Tout le monde est fier de ce petit bonhomme agile et guilleret.

J’ai eu envie d’écrire un article sur les premiers pas et la difficulté de choisir la bonne taille de chaussures bébé.

premiers pas

Quelles chaussures choisir pour ses premiers pas ?

Ce n’est pas parce que certains se vantent d’avoir trouvé la perle des chaussures pour leur progéniture, que nous nous sommes lancés dans l’aventure avec notre petit boy. Oh oui, certaines mamans aiment jouer au styliste pour vêtir leurs bébés, mais de notre côté, on s’intéresse en premier lieu au confort des premiers pas.

Avouons qu’il y a moins de soucis pour les vêtements (quoi que !). Le problème se pose quand il s’agit de trouver la chaussure idéale pour bébé. Selon les podologues, on n’a pas besoin de chausser bébé si jeune pour la simple et bonne raison qu’il faut laisser ses petits pieds grandir comme il faut, sans les étouffer. Cependant, lorsqu’il commence à faire ses premiers pas et s’amuser dans les allées du jardin de mamie, il faut bien protéger ses pieds des cailloux et des éventuelles bestioles ! Donc, quand on cherche la bonne taille de chaussure bébé il faut également choisir la bonne matière de conception ainsi que le type de semelle.

Une super solution en appartement : les « chaussons chaussettes antidérapantes ».
Ma chérie a eu la bonne idée d’acheter des chaussons chaussettes, idéales pour se déplacer avec un minimum de stabilité, sans déranger les voisins du dessous tout en gardant les pieds au chaud.

À quel âge la première chaussure ?

Avant de nous lancer dans les critères de choix de la bonne chaussure de notre bout’chou, on s’est posé la question : « mais à quel âge dois-je acheter ses premiers bottillons ? En premier lieu, pour protéger les pieds de notre bébé contre les chocs éventuels et le froid dès ses premiers mois nous avons préféré les babouches et des chaussons.

Pour la chaussure, la vraie, nous avons attendu l’âge de 10 mois quand il montrait des velléités de se tenir debout. A ce moment là, le rôle de la chaussure n’est pas vraiment de le guider dans ses pas. Elle a seulement pour fonction de protéger ses pieds tout en lui permettant de trouver, par lui-même, sa stabilité. Il fallait qu’il puisse acquérir par lui-même l’équilibre nécessaire à la marche.

Des chaussures, juste à la bonne taille

On nous avait prévenu, et on a pu le constater, mais à moins d’avoir un bon plan, oubliez d’être radins !

Bien sûr, pas question de compromettre l’apprentissage de bébé lors de ses premiers pas pour choisir une taille de plus. Une fois qu’on a décidé de le chausser, il faut s’attendre à débourser une paire de chaussures tous les 3 mois. Ses petons grandissent vite et pour prendre la bonne taille de chaussure bébé, il vaut mieux utiliser un pédimètre. Pour cela, il suffit de positionner bébé debout sur l’accessoire de mesure, de faire un marquage au niveau de l’orteil le plus long et de relever ensuite le résultat pour déduire la pointure exacte. Pour éviter des surprises, il ne faut pas oublier d’enfiler une chaussette. Par expérience, un enfant entre 6 et 12 mois chaussera entre 18 et 20 (pointure européenne).

Des chaussures pas trop lourdes, aux semelles fines

Vous avez sans doute déjà entendu quelque part qu’il fallait chausser bébé avec des chaussures à semelles rigides et bien épaisses pour préserver son équilibre. Eh bien, enlevez-vous cela de la tête à partir de maintenant nous a-t-on averti. Avec une semelle fine, bébé pourra ressentir toutes les sensations et tâter de ses pieds les différents aspects du sol.

Son apprentissage de la marche est une occasion pour lui de découvrir une autre étape de sa vie.

Il faut alors qu’il prenne connaissance de toutes les matières qui l’entourent. Il n’y a donc que les chaussures à fines semelles qui répondent au mieux aux premiers pas de bébé. Préférez ainsi les modèles souples qui ne vont pas gêner ses mouvements lors de la marche.

Des chaussures confortables et pas trop montantes

Pour trouver des chaussures confortables, mieux vaut miser sur des modèles conçus avec des matières naturelles telles que le cuir ou le textile. Ils permettent facilement de se mouler à la forme des petons de l’enfant et ainsi favoriser ses mouvements. Par ailleurs, les chaussures montantes sont une mauvaise idée. Bien que les commerciaux plébiscitent qu’elles assurent un bon maintien de la cheville et du pied, ce point de vue est très discuté. À force de confiner les pieds de bébé dans des chaussures montantes, ceux-ci ne vont plus retrouver leur souplesse. La musculation des pieds se verra également compromise. Concernant les lacets, il faut éviter de trop serrer les chaussures de bébé, au risque de comprimer la circulation sanguine au niveau de ses pieds. Sinon, ne vous étonnez pas si ses pieds deviennent bleuâtres une fois les chaussures retirées.

On a bien essayé les scratchs…mais il les enlève systématiquement. On a tenté les doubles scratchs du coup. A malin, malin et demi !

A présent il marche partout et tout le temps, c’est fou comme tout évolue vite. Il ne traîne quasiment plus à quatre pattes…

Pin It on Pinterest