Au secours, je découvre les gesticulations et les mini crises de mon petit boy, il surchauffe, il hurle.
Plusieurs fois, nous avons dû faire face à cette situation : Impossible de calmer bébé !

LE SOIR…en général.
Au moment de décompresser de la journée tant qu’à faire !

Il est fatigué ou il a faim ?

On dit que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, c’est peut-être pour ça que nous traduisons différemment ses agitations. En effet, j’ai toujours l’impression qu’il a faim quand elle pense qu’il est fatigué.

A défaut de pouvoir établir un véritable dialogue avec lui, l’instinct et le bon sens finissent par nous guider pour établir les besoins du petit homme.

Les signes avant coureurs du sommeil :

– Il baille et se frotte les yeux régulièrement.
– Il a les yeux rougis.
– Rien ne va plus…rien ne permet de calmer bébé.
– Il grimpe au-delà de 38 degrés
– ET LE DERNIER BIBERON DATE DE MOINS D’UNE HEURE.

Il a peut-être trop chaud ?

Oui, j’ai observé que maman avait tendance à trop le couvrir. C’est peut-être un réflexe physiologique qui n’est pas sans rappeler le moment du coucher pour les parents : Madame a toujours trop froid quand Monsieur a toujours trop chaud.

Pas vrai ?

Alors pour savoir s’il a trop chaud je lui touche les mains, les cuisses et la tête. Alouette.

Durant la journée on maintient la température ambiante aux alentours de 19/20 degrés et on le laisse dans son surpyjama. En cas de sieste ou d’assoupissement, il risque de se refroidir un peu, on le glisse alors dans une gigoteuse ou sous une couverture en microfibre hyper douce, 100% polyester.

D’ailleurs, elle est tellement bien cette couverture que toutes nos amies mamans veulent la même !….pour elles mêmes.

Le soir c’est compliqué

A partir de 19h on se transforme en Coach du sommeil.

On essaie vraiment de donner le dernier biberon dans une même fenêtre horaire entre 19h et 20h. Ensuite on le couche dans sa chambre, coûte que coûte !…histoire qu’il comprenne les horaires et qu’il respecte la vie privée des parents.

Et puis voilà.
Enfin, ça c’est pour la théorie, parce qu’en pratique…

Plus il s’énerve, plus il s’énerve

C’est dingue cette propension à l’auto-énervement. Même épuisé, bébé surchauffe comme un moteur qui tourne à vide. Il s’agite et braille sans discontinuer.

A partir de 18h il nous fait la java.

Alors que nous pensions être un peu tranquilles pour dîner et vaquer à de paisibles occupations, il s’anime vigoureusement, parfois jusqu’aux larmes. Le nôtre fait du « air-pédalo » comme un champion.

Et pourtant : « Il a déjà bu son dernier biberon ! »

On n’a plus de Joker.

A ce moment là, je suis sûr que tous les parents demandent la même chose à leur progéniture : « Bah alors, qu’est-ce qui t’arrive mon petit loup ?».

Comme s’il allait répondre…

9 astuces pour calmer bébé

Avec notre première expérience, je partage volontiers nos plans de secours quand il refuse de jouer au « bébé qui dort ». ET QU’IL PETE LES PLOMBS.

1) Le placer dans un porte bébé ventral, en position kangourou, tout en poursuivant vos activités d’intérieur.
2) Le déshabiller un peu (jambes à l’air)
3) Méthode du docteur testée et approuvée, j’ai essayé, ça marche plutôt bien, mais il a tendance à chouiner dès qu’on le repose. Patience !

4) Un peu dans le même genre : le faire voler comme un avion (ou Superman) tout en douceur pendant quelques minutes. (Attention, au bout de 5 minutes, il pèse lourd.) Vous pourrez vous amuser de son air ahuri et curieux.
5) Un bain (pas trop chaud), dans ce cas vous êtes bon pour attendre que le petit poisson refroidisse 15 à 30 minutes les jambes à l’air (juste un body et les chaussettes), après l’avoir bien séché.
6) Faire un tour en voiture. Bon, je n’ai pas encore eu le courage, mais certains prétendent que ça marche très bien. En espérant qu’il ne se réveille pas au retour (tout ça pour ça ?).

Et quand il est dans son lit :

7) Tétine (avec modération). On la retire dès qu’il dort, sinon il essaie vainement de la rattraper dans la nuit et c’est reparti pour une séquence d’énervement.
8) Débuter le dodo sur le côté (et le remettre sur le dos quand il est calmé).
9) La main sur le ventre (5/10 minutes, pas plus. On part dès que possible pour ne pas trop l’habituer )

Les astuces qui ne marchent pas

Le mobile qui tourne avec la tite musique et la veilleuse, j’ai l’impression que ça l’énerve davantage. Il est peut-être trop petit pour ça.
J’ai lu quelque part qu’avant 1 an il n’avait pas besoin de veilleuse. Un bébé ne fait pas trop la différence entre la nuit et le jour. Inutile de créer un besoin de réconfort par conséquent.

Chanter une berceuse.
Mwouais…moi ça le fait marrer quand je chante. Il garde les yeux grands ouverts et me regarde avec un immense sourire. Du coup ça me fait rire aussi, bref la déroute totale.

Je ne suis pas prêt de participer à THE VOICE.
Ma chérie a davantage de succès avec sa petite voix douce.

***

Voilà pour notre constat et nos astuces pour calmer bébé.

Et vous ? Quelles sont vos méthodes ?
N’hésitez pas à les partager, je crois que vos conseils valent de l’or 🙂

Pin It on Pinterest